Réussir l’IELTS : la préparation

Réussir l’IELTS : la préparation

Caravelle Academy vous accompagnera à chaque étape dans la préparation à l’IELTS, examen complet et varié (voir ci-dessous) qui nécessite une préparation méticuleuse, mais qui ouvrira les portes aux plus prestigieuses universités britanniques.
image article guide ielts
Sommaire de l'article

La Compréhension orale et écrite : liez l’utile au ludique

La compréhension orale

Dans votre préparation, il faut surtout garder à l’esprit les différentes sections faisant partie de cette première section de l’IELTS:

  • Un dialogue de 10 minutes suivi de 10 questions (réponses en trois mots maximum).
  • Un monologue de 5-7 minutes et 10 questions.
  • Une conversation de 5-10 minutes suivie de 10 questions (pensez à l’orthographe, car vous devrez remplir des mots manquants).
  • Une sorte de cours magistral de 5-7 minutes suivi de 10 questions.

La préparation à la compréhension orale de l’IELTS permet d’apprendre l’anglais de façon ludique avec des plateformes de streaming, des supports DVD, des chaînes YouTube, voire des livres audio (biographies, essais) des films ou séries en VO sans sous-titres, qui permettent de trouver de nombreuses expressions britanniques, à travers la trame et les dialogues.

Concentrez-vous sur l’accent britannique, privilégié dans cette section !! Pensez aussi à la concentration, par exemple pour les deux premières parties (10 minutes de dialogues par exemple) et à l’orthographe (pour la conversation ou vous devrez remplir des trous).

Les documentaires vous aideront également à appréhender les nombreux sujets abordés à l’IELTS. 

De plus, certaines séries ont une dimension pédagogique, telles que The Newsroom pour l’actualité et la politique américaine, The West Wing pour la présidence américaine, ou la version originale britannique de House of Cards. 
Au-delà des films et des séries, regardez l’actualité en anglais : les vidéos de BBC News ou Channel 4 sont les références en la matière,  tout comme Sky News qui propose par ailleurs des actualités régionales avec une variété d’accents.

La compréhension écrite

Dans votre préparation, il faut surtout garder à l’esprit les différentes sections faisant partie de cette section de l’IELTS :

  • 3 sections composées des textes suivis de 13-14 questions en mode QCM.

Pas de mystère pour la compréhension écrite : la lecture est votre meilleur allié : une liste détaillée des meilleurs livres, magazines etc. est disponible ici. Ceci enrichira votre vocabulaire, chose essentielle dans cet exercice ou des mots ayant un sens similaire sont souvent employés dans le but de vous déstabiliser !!

Les journaux en ligne

Il existe de multiples moyens d’améliorer votre compréhension écrite. Le web est une source inépuisable de journaux et autres magazines pour du vocabulaire sur une grande variété de sujets. The Guardian et The Economist sont deux sources de qualité de l’actualité au RU. Côté américain, le Washington Post et le New York Times sont également réputés.

Variez le jeu !

Variez le jeu !  :  l’IELTS propose des textes sur de divers sujets, tels que l’actualité, les sciences, l’histoire, ou bien la culture, sans attendre que vous soyez spécialiste dans le sujet choisi. 

Pour plus de variété, pensez à lire des biographies ou des essais sur des sujets sur la société,  (environnement, politique, sociologie, économie, etc.) Le parcours de Steve Jobs vous passionne ? Si vous lisiez sa biographie ? Vous vous intéressez à l’art ? Lisez le catalogue en anglais d’une exposition qui vous a plu.

N’hésitez pas à vous former chez Caravelle Academy afin de repérer rapidement les informations clés d’un texte et de répondre avec efficacité aux questions.


L’expression écrite et orale : l’acquisition des bases solides

Dans votre préparation, il faut surtout garder à l’esprit les différentes éléments faisant partie de ces sections de l’IELTS :

L’expression orale

  • Introduction and interview : 4-5 minutes de questions sur vos études, vos intérêts etc.
  • Parler seul, avec une minute de préparation sur un sujet « surpris » puis deux minutes de discussion sur ce sujet.

La partie “expression” est souvent la plus redoutée. Or, avec une bonne préparation, vous pouvez tout à fait gagner un score optimal. Par exemple, la première partie est en général composée de questions prévisibles sur votre parcours, vos intérêts, etc. Pas trop compliqué donc de vous préparer !!

En revanche, afin de progresser à l’écrit comme à l’oral, il faudra également étudier du vocabulaire spécifique et acquérir de solides bases grammaticales, tout en tenant compte les différentes sections et les critères et barèmes spécifiques utilisés pour noter chacune des deux épreuves: la partie deux, par exemple, vous demandera de parler seul sur un sujet inconnu à l’avance.

Cherchez votre débit naturel : quand on est stressé, on a tendance à parler plus rapidement que d’habitude.

L’importance des mots de liaison et des expressions pour exprimer votre point de vue peut d’avérer très utiles ici, étant transverses. Ce lien de chez Caravelle Academy explique ces éléments en plus de détail.

Il faut également retenir les critères clés sur lesquels vous serez noté le jour J : pour l’orale il s’agit de fluidité, grammaire, vocabulaire, et prononciation (voir Annexe ci-dessous).

L’expression écrite

Dans votre préparation, il faut surtout garder à l’esprit les différentes éléments faisant partie de cette section de l’IELTS :

  • 3 textes suivis de 13-14 questions, QCM et questions ouvertes mélangées.

L’expression orale et écrite : les éléments clés de votre préparation

En gardant à l’esprit les types de questions et de réponses que vous serez amenées à fournir, certains éléments transverses peuvent vous aider à relever le défi de ces sections plus « challenging » :

Le vocabulaire, élément clé #1

En ce qui concerne le vocabulaire, inutile de deviner sur quel sujet vous allez tomber le jour J : toutefois, certaines notions lexicales reviennent souvent et sont donc à privilégier dans votre préparation !! Vous trouverez par exemple de nombreux exercices de ce vocabulaire clé via le site suivant :

  • les descriptifs : procédures, lieux, expériences passées ;
  • l’explication ;
  • l’interaction sociale ;
  • l’expression de son avis, des inquiétudes, etc ;
  • les définitions ;

Garder également en tête les critères utilisés pour noter cette partie de l’épreuve :  réalisation du sujet, précision grammaticale, ressources lexicales, et cohérence, fluidité, et prononciation.

La grammaire, élément clé # 2

Par ailleurs, certaines règles de grammaire tombent fréquemment à l’IELTS. Elles sont donc à privilégier dans votre préparation !!

Parmi celles-ci, on trouve notamment : (CF Global Exam)

  • adjectifs et adverbes, en particulier la forme comparative (ex. pour décrire une graphique) ;
  • Les articles définis et indéfinis ;
  • Les formes conditionnelles ;
  • Les modal verbs (should, must, ought to etc. ;
  • La voix passive ;
  • Les phrasal verbs (come back, set up, carry out, etc. ;
  • Les prépositions ;
  • Les discours indirect ;
  • Les temps des verbes plus complexes ;

Pour ce qui est de la grammaire, il existe de nombreux ouvrages qui expliquent les règles principales. Par ailleurs, vous trouverez aisément en ligne de quoi vous entraîner, notamment grâce au site Anglais Facile.

Vous trouverez également de nombreux exercices de grammaire sur les thèmes clés de l’IELTS sur ce site :

Rencontrez des anglophones près de chez vous

Il existe une pléthore de solutions pour rencontrer des anglophones, en ligne et dans la vie réelle. En effet, le site MeetUp permet d’échanger avec des expatriés, en grande partie anglophones, et de les rencontrer lors des soirées, et d’autres événements. Comme toujours, pour apprendre l’anglais, pensez à vous faire plaisir ! 

Le groupe Franglish (ou Frenglish) vous permet par ailleurs, sur le modèle du speed dating, d’échanger en anglais et en français avec des anglophones.

Le site On Va Sortir vous incitera aussi à sortir de chez vous pour parler anglais : brunches, book clubs, cinéma, tout est utile pour rencontrer des locuteurs natifs près de chez vous. Si vous ne trouvez rien qui vous tente sur le site, pourquoi ne pas organiser vous-même un événement ?
Vous pouvez également vous rendre dans des librairies anglophones comme Shakespeare and Co, qui organise des lectures d’œuvres contemporaines en anglais (romans, poésie) et qui invite des écrivains à échanger avec le public. Il s’agit d’une excellente adresse pour vous faire conseiller un livre en anglais : tous les vendeurs sont des natifs, tout comme chez Smith & son (anciennement WH Smith), autre rendez-vous des Anglais de cœur à Paris.

Nos 4 Conseils pour le jour J

  • Arriver en avance

Comme pour tout examen, il est important d’arriver en avance, de prendre en considération le temps de transport si vous faites l’examen papier, ou le temps de connexion si vous passez le test sur internet.

  • Bien saisir le sujet

Saisissez bien le sujet avant de vous lancer dans la réponse. En effet, une partie importante de la note mettra à l’épreuve votre capacité à répondre aux consignes données, surtout pour la compréhension écrite. 

Concernant l’expression orale,  n’hésitez pas à demander à l’examinateur de vous répéter la question, ou de répéter vous-même la consigne au début de votre réponse.

  • Rester jusqu’à la fin

Nous avons tous vécu des situations où nous avions l’impression d’avoir raté une épreuve. Pendant l’IELTS, vous aurez peut-être la sensation, par exemple, d’avoir raté la partie compréhension orale. Même si vous sautez une question ou que vous vous rendez compte que vous avez mal répondu, pas d’inquiétude : passez à la question suivante. 

On est souvent très mauvais juge de ses performances lors d’un examen, alors continuez sereinement. N’oubliez pas que l’IELTS comprend quatre épreuves, et que vous pourrez toujours vous rattraper à la section suivante. 

  • Gérer sa concentration et son temps

Je jour J, pensez surtout à la concentration et la gestion de son temps: en effet, on n’appelle pas les examens des “épreuves” pour rien ! L’IELTS, qui dure 2h40, s’apparente à un marathon.

Annexe : Les critères et barèmes afin de peaufiner votre préparation

Fluidité et cohérence – une mesure de la capacité de l’étudiant à exprimer ses idées et ses opinions de façon claire, logique, et spontanée. Les idées clés devraient être structurées par le biais des mots de liaison, et les sujets devraient être développés de façon détaillée et naturelle.

Vocabulaire – la gamme lexique et les phrases utilisées par l’étudiant pour parler de tout sujet. Seront pris en compte notamment des expressions moins “quotidiennes” ainsi que des expressions idiomatiques, ainsi que l’utilisation de la paraphrase.  

Précision grammaticale – sera prise en compte l’utilisation correcte des structures grammaticales simples et plus complexes.

Prononciation – seront pris en compte tous les éléments clés de la prononciation : les mots et les sons, l’accent, la liaison entre les mots individus, ainsi que l’utilisation d’une intonation appropriée afin d’exprimer au mieux son ressenti vis-à-vis de tel ou tel sujet.

Afin d’attribuer un score global pour cette compétence, l’examinateur attribuera une note pour chacune de ces critères, pour ensuite lui attribuer une note globale.

4 critères sont prises en compte afin d’attribuer la note globale de l’expression écrite :

Réalisation de la tâche (TA) = la pertinence de votre réponse.
Afin d’augmenter votre score dans cette partie : 

  • présenter les informations de manière concise et précise ;
  • Répondre à tous les éléments compris ;
  • fournir une vue d’ensemble du sujet ;
  • souligner les éléments clés et les soutenir avec des données pertinentes. (Academic task 1)
  • prendre une position claire, et ayez un point de vue clair (Task 2 and General task 1).

La cohérence = la bonne structure de votre texte.
Pour améliorer son score dans ce domaine :

  • bien gérer les paragraphes (ni trop peu ni trop..)
  • assurez-vous que chacun de vos paragraphes démontre une idée clé ;
  • utilisez les mots de liaison (linking words and cohesive devices) (firstly, in contrast, thus, in my opinion, to sum up, etc.).

Ressources lexicales (LR) = quel est le niveau de votre vocabulaire ?
Pour améliorer votre score dans ce domaine:

  • utilisez un vocabulaire riche et varié (wide range of vocabulary) ;
  • incorporez des éléments moins courants au niveau du vocabulaire ;
  • évitez des erreur d’orthographe.

Précision et variété grammaticale (GRA) = quel est votre niveau en grammaire ?

  • servez-vous d’une gamme large de structures grammaticales de de temps de verbes ;
  • bien gérer la prononciation ;
  • évitez des erreurs sur le plan grammatical.

Un petit mot pour conclure

Nous espérons que vous avez trouvé utile cet article !

Le site web et blog de Caravelle Academy vous fournissent une pléthore d’articles et de blogs sur tous les aspects de la vie étudiante au Royaume Uni : les étapes préparatoires, les examens à passer, et la vie étudiante dans ce pays.
N’hésitez pas à venir regarder !
De même, nous vous invitons cordialement également à vous abonner à notre chaîne YouTube, qui aborde de façon facilement “digérable” des clips sur les universités britanniques ainsi que sur des conseils pour vous préparer si vous comptez passer vos études au Royaume-Uni.

À propos de l'auteur

le succes des admissions en un clic

Obtenir un score élevé à l’IELTS, c’est possible !

Faites appel à nos experts pour vous accompagner dans la préparation du test !

Vous avez aimé cet article ? Découvrez nos autres archives sur le sujet

vocabulaire de l ielts

IELTS : quel vocabulaire à connaître pour réussir ?

L’IELTS est composé de quatre parties différentes (la compréhension écrite et orale ainsi que l’expression écrite et orale). Autant dire qu’un vocabulaire riche axé sur les thèmes clés de chaque élément de l’épreuve est indispensable.

Bien entendu, pour les parties compréhension orale écrite, une solide maîtrise du vocabulaire pour les sujets les plus fréquents de l’examen (énumérés ci-dessous) sera primordial. Toutefois, c’est surtout dans les parties “expression écrite et orale” que vous aurez l’occasion de démontrer que vous savez manier avec précision un lexique riche et imaginatif.

IELTS UKVI

IELTS UKVI : ce qu’il faut savoir

Vous souhaitez travailler ou étudier au Royaume-Uni ? Depuis le Brexit, les Européens doivent faire une demande de visa et prouver qu’ils possèdent un niveau d’anglais suffisant en fournissant les résultats d’un test standardisé, c’est-à-dire d’un Secure English Language Test (SELT) tel que dénommé par le gouvernement britannique. L’IELTS for UKVI peut être alors le test qu’il vous faut !