Etudier à l’University of Oxford

Etudier à l’University of Oxford

Sans date de fondation précise, l’université d’Oxford est la plus ancienne université du Royaume-Uni. Elle se positionne aujourd’hui comme l’une des meilleures et des plus prestigieuses à l’échelle mondiale. Cette université d’élite est située à 90 km au nord-ouest de Londres, dans le centre d’Oxford, surnommée la “ville aux clochers rêveurs” à cause du style gothique de ses bâtiments. Elle couvre une très large variété de disciplines et est classée première université mondiale dans bon nombre d’entre elles.
university of oxford and logo
Sommaire de l'article

Un peu d’histoire

Il est attesté, dès 1096, qu’une forme d’enseignement est dispensée à Oxford. A partir de 1167, l’université connaît un développement rapide alors que le roi Henri II interdit aux étudiants anglais de suivre des cours à l’université de Paris.

Leur expulsion de l’université de Paris conduit de nombreux étudiants anglais à se concentrer à Oxford. Les clercs anglais sont rappelés manu militari de France et contraints d’enseigner à Oxford lorsqu’ils sont instruits dans les disciplines exigées.


Oxford en chiffres

1ère université du monde

Le Times Higher Education compte l’université d’Oxford comme la première université du monde en 2017, 2018, 2019, 2020 et 2021.

L’université d’Oxford est également première du Royaume-Uni d’après le Complete University Guide’s 2022 league table avec un score global de 100 %.

En 2022, le QS World University Rankings la place deuxième université du monde derrière le Massachusetts Institute of Technology (MIT).

La composition du corps étudiant

L’université d’Oxford compte plus de 24 000 élèves, dont près de la moitié en undergraduate studies (licence).

Près de 45 % des étudiants sont internationaux, soit environ 11 000, ce qui contribue à enrichir l’environnement multiculturel dont peuvent jouir les étudiants d’Oxford. Les élèves internationaux viennent de plus de 160 pays du monde entier, principalement des Etats-Unis, de Chine, d’Allemagne, du Canada, de Hong Kong, d’Australie, de Singapour, d’Inde, d’Italie, de France et de Suisse.

Plus de 91 % des étudiants d’Oxford trouvent un emploi dans les six mois suivant l’obtention de leur diplôme, ou poursuivent leurs études.

Un taux d’admission d’environ 14 %

L’entrée à Oxford est très compétitive. En 2019, environ 23 000 personnes ont déposé un dossier de candidature pour seulement 3 300 places dans les programmes undergraduate (licence). Cela signifie que 7 personnes ont postulé pour chaque place vacante.

Des étudiants et professeurs primés et récompensés

La communauté académique d’Oxford inclut plus de 90 membres de la Royal Society, une société savante anglaise fondée au XVIIe siècle et destinée à promouvoir les sciences.

Parmi la communauté d’Oxford, on trouve également une centaine de membres de la British Academy, l’Académie nationale des sciences humaines et sociales du Royaume-Uni.

On compte 72 Prix Nobel affiliés à l’université d’Oxford. Pas moins de 27 Premiers Ministres du Royaume-Uni sont diplômés d’Oxford et plus d’une trentaine de dirigeants mondiaux ont fréquenté les bancs de l’université !

Parmi les personnalités les plus célèbres, Stephen Hawking, Oscar Wilde, J. R. R. Tolkien, Lewis Caroll ou encore Margaret Thatcher ont un lien avec Oxford.


L’offre de formation de l’université d’Oxford

L’université d’Oxford est première du monde dans les disciplines suivantes : les sciences politiques, les beaux-arts, l’anglais, les sciences physiologiques, les études commerciales, la musique et la philosophie. Elle partage la première place avec l’université de Cambridge en linguistique et en éducation.

Les Bachelors (licences)

Oxford propose des programmes riches et variés dans de nombreux domaines. Avec 48 cursus, l’offre est vaste et concerne aussi bien le droit, les sciences humaines et sociales, les langues et les beaux-arts. Pour trouver facilement les disciplines qui vous intéressent, un index répertorie toutes les matières par ordre alphabétique.

Les Masters

Il existe plus de 200 programmes de Masters à l’université d’Oxford, pouvant s’étendre de 9 mois à plusieurs années pour les cursus à temps partiel. Une liste de tous les cursus par ordre alphabétique permet de retrouver toutes les disciplines qu’il est possible d’étudier.


Les particularités de l’enseignement à Oxford

L’université d’Oxford a mis en place un modèle d’enseignement particulier, presque unique. Seule l’université de Cambridge, sa grande rivale au Royaume-Uni, utilise également ce modèle.

Le système de tutorat

Les deux universités d’Oxford et de Cambridge sont régies par un système de tutorat destiné aux étudiants non-diplômés. En plus des cours, le tutorat permet à de petits groupes d’étudiants – en général entre une et cinq personnes – de discuter de leur travail hebdomadaire avec un membre du personnel universitaire. Celui-ci est généralement un expert mondialement reconnu dans le domaine étudié, pouvant faire partie de leur propre collège comme d’un autre selon les besoins.

Les étudiants se voient proposer en principe une à deux heures de tutorat par semaine, durant lesquelles ils travaillent sur un essai, notamment en sciences sociales, en lettres ou en langues, ou encore sur un énoncé de problèmes (souvent en mathématiques, physiques ou sciences de la vie).

Ce système de tutorat est complété par des conférences, des cours et des séminaires organisés par leur département.

La durée des semestres

Les semestres à Oxford correspondent à trois blocs de huit semaines de cours effectifs chacun. Ces périodes de travail sont plus courtes que dans les autres universités britanniques, aussi elles sont plus intenses. Il est également attendu des étudiants qu’ils poursuivent le travail durant les périodes de vacances scolaires.


Comment intégrer la University of Oxford ?

Que vous souhaitiez être admis à Oxford dès la licence ou en Master, vous devrez justifier d’excellents résultats académiques.

L’université d’Oxford est divisée en 38 collèges et 6 Private Halls. Afin de prétendre intégrer l’un de ces collèges, il faut remplir des conditions minimales d’éligibilité. Ces dernières varient en fonction des programmes et sont détaillées sur le site de l’université.

Les élèves admis dépassent souvent les exigences minimales demandées par Oxford. Le dossier entier est pris en considération, avec les activités pratiquées hors cadre académique, les intérêts ou encore les expériences professionnelles et bénévoles réalisées par le candidat.

En licence (undergraduate)

S’inscrire sur UCAS

Pour postuler à l’université d’Oxford dès la licence (programme undergraduate), il faut s’inscrire sur le site de UCAS, l’équivalent britannique de Parcoursup.

Les délais

La date limite pour envoyer son dossier de candidature à Oxford est fixée au 15 octobre de l’année précédent la rentrée. Ce délai très court nécessite donc d’anticiper la préparation des pièces du dossier, dès la fin de la classe de Première.

La particularité d’Oxford sur UCAS

L’université d’Oxford ne participe ni à UCAS Extra, ni à UCAS Clearing. En d’autres termes, si vous ne postulez pas dans les délais, vous n’aurez pas de nouvelles occasions de faire une demande à Oxford le reste de l’année.

Il n’est pas possible de postuler à la fois à Oxford et à Cambridge. Les deux universités recevant de nombreuses demandes, c’est un moyen pour elles de limiter l’affluence. Il faut donc choisir entre l’une et l’autre selon les programmes qui vous intéressent.

Les pièces à réunir

Une fois inscrit sur UCAS, vous devrez monter votre dossier avant la date limite, soit le 15 octobre. Remplissez vos informations personnelles puis complétez votre dossier avec :

L’inscription dans un collège

Les étudiants qui postulent à Oxford doivent également demander une inscription dans l’un des collèges de l’université. Le même cursus peut en effet être proposé par plusieurs collèges différents. Pour faire son choix, il est important de regarder leurs caractéristiques telles que leur situation géographique, leurs équipements et infrastructures ou leur taille.

L’élève évoluera au sein du collège choisi tout le reste de sa scolarité, ou pourra d’ailleurs se voir attribuer un collège différent de celui qu’il avait demandé à l’origine. Il est aussi possible de déposer une candidature ouverte, c’est-à-dire dans laquelle l’étudiant n’indique pas de préférence pour un collège spécifique.

Clémentine D., qui a étudié un an à Oxford, détaille en quoi le choix du collège peut être important :

Quand on est en Bachelor, on est rattaché juste à un collège : on est dans les logements de ce collège, à midi on mange à la cantine de ce collège, on va en cours dans ce collège… En master, c’est un peu différent : on est rattaché toujours à un collège pour ce qui est des activités de la vie quotidienne (logement, repas, activités sociales), mais on est aussi rattaché à un département, dans lequel on a les cours. Par exemple, si tu fais un master de géographie, tu es rattaché à un collège – dans lequel tu vis – mais après tu as les cours au Département de Géographie avec des gens de ce département. Donc tu fréquentes tous les gens qui vivent dans ton collège mais qui font des études différentes, et dans ton département tu n’es qu’avec des personnes qui font le même master que toi mais qui peuvent vivre dans d’autres collèges.

Pour chaque master, on peut trouver une liste de collèges qui acceptent les étudiants de ce master. La liste est plus ou moins longue selon les masters, le mien en proposait une dizaine. Personnellement, j’ai choisi mon collège un peu par hasard parce que je n’étais pas familière de ce système et je ne connaissais personne qui était allé à Oxford.

J’ai donc été rattachée à Green Templeton College, un collège assez récent, assez ouvert, pas trop formel. Par exemple, on pouvait aller à la cantine habillé comme on voulait, alors qu’il y a des collèges dans lesquels on ne peut aller manger qu’en tenue, en subfusc. C’était libéral. Le contrepoint, c’est que je n’étais pas dans le collège le plus traditionnel ou le plus connu, comme Christ Church ou Jesus College… Il y a aussi une notion de prestige qui est attachée aux différents collèges.

Tous les collèges sont disséminés dans la ville, mais en fait, la ville est constituée principalement de l’université. Tout se fait à pied ou à vélo. Le collège aide beaucoup à s’intégrer et à se constituer une petite vie sociale : on vit avec des gens du collège, on les retrouve à la cantine, aux soirées…

Les tests d’admission et les entretiens

L’université d’Oxford est très exigeante en matière de sélection de ses étudiants et va donc chercher à les mettre en compétition pour faire son choix. Certains cursus requièrent ainsi que les candidats passent un test de sélection, comme le “MAT” et le Step pour les Mathématiques ou encore le TSA pour les sciences sociales.

Après passage des tests éventuels, les candidats sont invités à un entretien, qui a lieu généralement au mois de décembre. Le jury d’admission pourra revenir sur la lettre de motivation du candidat et va s’intéresser surtout à sa manière de penser et de réfléchir. Il pourra ainsi lui soumettre un débat et lui poser des questions pour comprendre sa façon de réfléchir devant de nouvelles idées et sa manière d’exprimer son opinion. Le jury veut s’assurer par ce moyen du potentiel et de l’état d’esprit des candidats.

Ces entretiens demandent une préparation approfondie et une excellente maîtrise de la langue anglaise.

La preuve du niveau d’anglais et les notes

A l’issue des tests et des entretiens, les candidats peuvent se voir proposer une offre conditionnelle de la part de l’université. Cela signifie qu’ils n’obtiendront une place définitive que s’ils satisfont aux critères de sélection d’Oxford. Ces critères peuvent varier selon les cursus. Il leur faudra ainsi justifier d’un excellent niveau d’anglais en fournissant un test comme le TOEFL ou l’IELTS et obtenir les notes minimales requises au Baccalauréat.

En Master (graduate)

Pour postuler directement en Master à Oxford, il faudra créer un compte directement sur le système de candidature en ligne de l’université.

Information importante, Clémentine D. rappelle qu’il peut être judicieux de faire une année de césure pour travailler et gagner de l’expérience avant de postuler en master à Oxford :

En master, j’ai constaté que les étudiants étaient assez âgés, plus âgés que des étudiants de master en France. Il y en a beaucoup qui ont fait une ou deux années de césure, qui ont pris un premier travail et qui reviennent après à l’université.

Du coup, je dirais aussi qu’il n’y a pas de pression pour le faire rapidement : ce n’est pas forcément la peine d’enchaîner le master directement après la licence. D’ailleurs, je pense que c’est même mieux pour le dossier d’avoir déjà de l’expérience plutôt que d’avoir juste une licence en France sans stage ou sans avoir travaillé. Il y a plus de flexibilité dans les parcours au Royaume-Uni, donc ce n’est pas un problème de reprendre un master un peu plus âgé.

Les dates de clôture

Les délais varient selon le programme choisi, les admissions de la plupart d’entre eux se clôturant entre décembre et janvier. Certains ont cependant des deadlines en novembre, il faut donc bien se renseigner pour avoir le temps de réunir tous les éléments demandés. Les dates de clôture des inscriptions les plus tardives sont en mars.

Dans tous les cas, il est recommandé de commencer tôt et de soumettre son dossier au moins deux semaines avant la date de clôture pour être certain de ne rencontrer aucun problème.

Les candidats qui postulent en novembre pourront demander une bourse d’études. Ceux qui postulent en mars ne pourront pas obtenir de bourse.

Les vœux

Au contraire de UCAS, les étudiants peuvent candidater à autant de cursus qu’ils le souhaitent. Il faudra néanmoins soumettre un dossier différent pour chaque programme et informer les référents qu’ils pourront recevoir plusieurs demandes de lettres de recommandation.

Les éléments à fournir

Les étudiants souhaitant postuler en Master à Oxford doivent préparer consciencieusement leur dossier de candidature. Il leur faudra ainsi demander à deux référents des lettres de recommandation. Il est par ailleurs conseillé de trouver un troisième référent académique ou professionnel pour optimiser ses chances d’admission.

Les bulletins de notes et diplômes traduits en anglais sont exigés, de même qu’un excellent score à un test d’anglais. Un “statement of purpose” ou un “research proposal” expliquant le projet professionnel ou de recherche de l’étudiant – selon le cursus qu’il veut intégrer – devra figurer dans le dossier. Certains cours requièrent également que les candidats fournissent un extrait d’un travail rédigé en anglais, ainsi qu’un CV.

Clémentine D., qui a suivi un MSc in Social Science à l’université d’Oxford, revient sur son dossier de candidature :

J’avais fourni un CV sur deux pages bien détaillé, dans un style plus académique qu’en France parce que la lettre de motivation devait rester extrêmement courte. Chaque master a ses propres prérequis, le mien demandait une lettre très courte, qui devait tenir sur une demi-page à peu près.

J’avais aussi un essai à rendre, en anglais. C’était sur un thème de mon choix. J’avais donné un essai que j’avais déjà écrit en Erasmus en anglais et que j’avais juste un tout petit peu repris.

Je devais donner deux références. J’avais contacté les personnes en amont pour donner des idées, et je leur avais rappelé ce que j’avais fait avec eux. Je pense que c’est toujours utile de préparer avec ses référents. J’avais une référente académique, ma directrice de programme, et un référent de stage.

Quant à ma lettre de motivation, elle faisait deux ou trois paragraphes. J’avais essayé de relier de façon très synthétique pourquoi je m’intéressais au sujet en citant quelques cours que j’avais eu et des stages que j’avais fait en lien avec la thématique. J’avais aussi écrit deux paragraphes sur deux sujets possibles que je voulais explorer pendant l’année pour mon mémoire.

L’entretien

La majorité des Masters d’Oxford n’organisent pas d’entretien et sélectionnent les étudiants directement sur dossier. Néanmoins, certains cursus exigeants pourront convoquer des candidats à une interview pour revenir sur leurs expériences, leur motivation et le sujet d’étude qu’ils ont choisi.


La vie sur le campus

La plupart des collèges et halls de l’université sont installés dans un écrin historique, au cœur de la vieille ville d’Oxford. Ils sont répartis dans la cité, abrités dans des bâtiments modernes ou anciens.

Avec ses parcs et ses espaces verts, ses musées et galeries, les étudiants d’Oxford bénéficient d’un cadre exceptionnel où travailler.

La bibliothèque bodléienne

La bibliothèque bodléienne – appelée familièrement “The Bod” par les étudiants – rassemble plus de 12 millions de livres imprimés, répartis sur plusieurs sites, tous situés à Oxford.

Établie en 1602, c’est la deuxième plus importante bibliothèque du Royaume-Uni, après la British Library, et l’une des plus riches du monde. Elle conserve en effet des collections anciennes de manuscrits, papyrus et dessins.

Le Musée Ashmolean

Fondé en 1683, il s’agit du musée d’art et d’archéologie de l’université d’Oxford. Sa collection s’étend de l’Egypte antique à l’art contemporain. Elle contient des chefs-d’œuvres de Léonard de Vinci, Raphaël et Michel-Ange ou encore des pièces crétoises rapportées par John et Arthur Evans de Cnossos, en Crête ainsi que des Picasso et Manet.

Les clubs et associations

Avec plus de 400 clubs et associations étudiantes, la vie sur le campus d’Oxford est animée. Les bâtiments de l’université incluent notamment des infrastructures pour la pratique du sport, de la musique, de l’art et du théâtre.

Les sociétés étudiantes permettent de s’investir également dans des activités liées à la littérature, la politique, les médias, les sciences, la culture… Enfin, le campus offre de nombreuses opportunités de stage ou volontariat tout au long de l’année.

Le mot de l’élève

Clémentine D. nous partage son expérience d’un an à Oxford :

Au niveau des cours, d’était très différent de la France. En master, il y a beaucoup d’étudiants étrangers. Il y a une bonne ambiance. Les gens sont assez studieux, il y a beaucoup de travail. En fait, nous avions énormément de readings : les profs donnent des listes de lectures d’une semaine à l’autre avec plusieurs papiers de recherche. Si on veut toutes les faire, ça prend vraiment un temps fou.

Pour les examens, moi j’avais une partie de contrôle continu avec des essais à rendre pendant l’année mais j’avais aussi des examens en présentiel. Les examens sont très différents : je venais d’une école avec des dissertations de 4h et là c’était plutôt des examens d’une heure, où l’on doit faire des choses assez courtes. Ça demande donc d’avoir préparé des sujets d’essais, de s’être entraîné.

Concernant la vie sur le campus, c’est un peu Harry Potter ! Il y a les formal diners où on met le subfusc, la tenue académique noire et blanche. On met cette tenue aussi pour passer les examens. On a une cérémonie d’arrivée, il y a des soirées à thème sur le campus, il y a un bal à la fin de l’année. Mais sinon c’est assez studieux, il y a plein de bibliothèques dont certaines qui sont ouvertes 24h/24.


Pour conclure sur l’university of Oxford

Réservé aux étudiants d’élite, l’université d’Oxford offre un enseignement hors-pair, un cadre d’études épanouissant et une vie étudiante enrichissante. Pour intégrer cette université de prestige, Caravelle Academy vous propose un accompagnement sur-mesure destiné à renforcer votre anglais ainsi que du coaching pour préparer le dossier d’admission et les entretiens.

À propos de l'auteur

le succes des admissions en un clic

Faire ses études en Angleterre, un rêve accessible grâce aux experts de Caravelle Academy !

Faites-vous accompagner durant tout le processus d’admission et constituez un dossier béton.

Vous avez aimé cet article ? Découvrez nos autres archives sur le sujet

Quels sont sont les meilleures écoles de mode à Londres ?

Les écoles de mode à Londres

Très cosmopolite, Londres attire de jeunes créateurs de mode désireux d’innover et d’expérimenter. La Fashion Week de la ville dévoile chaque année les nouvelles tendances. Vous désirez étudier la mode dans la capitale britannique ? Un large choix d’écoles s’offre à vous ! Dans cet article, Caravelle Academy recense les plus renommées d’entre elles.

oxford ou cambridge admission

Comment intégrer Oxford ou Cambridge ?

Vous rêvez de faire vos études à Oxford ou à Cambridge ? Les deux universités rivalisent dans tous les domaines au Royaume-Uni, au point qu’on les appelle “Oxbridge”, résultat de la contraction de leurs deux noms. Classées première et deuxième universités du pays, ce sont aussi ses plus anciennes institutions. Pour intégrer ces établissements prestigieux, il n’est pas étonnant que la sélection soit rude et qu’il faille entrer en compétition avec les meilleurs étudiants du monde entier.

Intégrer la London Business School

Comment intégrer la London Business School ?

La London Business School (LBS) existe depuis 1964. C’est l’une des écoles de commerce les plus prestigieuses au monde : elle est classée première en Europe dans le Financial Times et première au monde dans le QS ranking. Elle offre des cours d’une excellence académique en finance, marketing, économie, management, et bien d’autres pôles. Plus de 2 000 étudiants de 100 pays sont diplômés chaque année. Si vous souhaitez suivre des cours de commerce de qualité exceptionnelle, vous devez connaître ses modalités d’admission. Pas de panique, nous sommes là pour vous éclairer !